EUROPE

NOIX DE VEAU EN CUISSON DOUCE

Si vous avez la chance de trouver les sachets cuissons que je présente dans cette recette vous aurez une viande merveilleuse avec une cuisson superbe.

 

Vous avez 2 sortes de sachets cuissons :

 

  1. Le Cooking bag qui se ferment avec un lien mais je vous conseille de le doubler en mettant 2 Cookings bag car très fragile.

 

  1. Food Smoking Bag C’est un sachet aluminium qui donne un goût fumé lors de la cuisson de la viande et qui en plus comme le cooking bag fait une cuisson à l’étuvée.

 

 

INGRÉDIENTS : 

  • 1 Noix de Veau (2 Kg pour la mienne)
  • 1/2 Verre de Miel
  • 3 C à S de Sauce Soja Sucrée
  • 2 C à S de Sauce Chili Douce
  • 5 Gousses d’Ail
  • Herbes de Provence
  • Huile d’Olive
  • Sel – Poivre

 

  • 1 Grand Sac Congélation à zip

 

  • 1 Cooking Bag

              Ou

  • 1 Sac Cuisson à Fumer (Food Smoking Bag)

 

 

Coupez 3 gousses d’ail et les piquer à plusieurs endroits dans la noix de veau.

 

Puis salez et poivrez enfin parsemer d’herbes de Provence.

   

Déposez la noix de veau dans un grand sac congélation à zip.

  

Dans le sac congélation verser sur la noix de veau l’équivalent d’un demi-verre d’huile d’olive.

 

Hachez les 2 gousses d’ail restantes, les ajouter dans le sac congélation.

  

Toujours dans le sac congélation y verser le miel, la sauce soja et la sauce chili.

 

Bien fermer le sac hermétiquement puis avec la paume de la main malaxer les ingrédients.

 

Mettre au frigo minimum 3 heures, pour ma part je le laisse 1 nuit entière.

 

Transvasez la totalité du sac congélation dans le Cooking Bac ou le sac à fumer, bien le refermer hermétiquement puis l’enfourner Th 6 (180°). Le temps de cuisson dépend du poids de la viande (Pour 2 Kg 45 mn).

    

Si vous faites une garniture comme moi (pommes de terre, champignons), vous pouvez les faire cuire dans le même sac ils n’en seront que meilleurs surtout avec le sac à fumer où ils prendront un goût exceptionnel.

 

BŒUF BOURGUIGNON

Un plat excellent qui est simple d’exécution mais pour que la viande soit meilleure je vous conseille de la laisser mariner toute une nuit comme je vous l’indique dans la recette. Si vous n’avez pas le temps laisser au minimum mariner 2 heures. Si vous êtes en Israël la Macreuse et appelé Katef c’est le numéro 4

 

INGREDIENTS :

  • 1 Kg de Macreuse (c’est le morceau que je préfère)
  • 7/8 Carottes
  • 3 C à C de Purée d’Ail + 1 Bonne C à C Pour la Marinade
  • 60 Cl de Vin Rouge
  • 1 Oignon
  • 1 Grosse Boite de Concentré de Tomate
  • Champignon Frais
  • 2 C à S de Farine
  • 1 C à S de Fécule de Pomme de Terre
  • Thym ou Romarin
  • Sel – Poivre

Éplucher les carottes et les couper en allumettes ou en rondelles.

 

Couper l’oignon en lamelles fines.

Découper la viande en morceaux.

Dans un grand saladier mettre la viande avec du sel puis y ajouter les carottes, le thym ou le romarin et l’ail. Bien remuer le tout et ajouter le vin.

   

Couvrir votre saladier d’un film alimentaire et laisser mariner toute la nuit.

Le lendemain matin verser l’équivalent d’un demi verre d’huile dans une marmite et faire revenir l’oignon puis l’ail.

Ajouter les morceaux de viande et les faire revenir tout en remuant environ une dizaine de minutes. Ajouter la farine et faire revenir 3/4 minutes jusqu’à ce que la farine soit absorbée par les morceaux de viande.

 

Ajouter le vin de la marinade et laisser cuire à feu moyen 30 mn pour faire évaporer l’alcool.

Remuer de temps à autre.

Au bout des 30 minutes rajouter les carottes de la marinade, le concentré de tomate et 1 litre d’eau. Si nécessaire ajuster l’assaisonnement en sel et poivre. Laisser cuire à feu doux 1 heure toujours en remuant de temps en temps.

  

Au bout d’une heure ajouter les champignons et la fécule remuer. Laisser cuire à couvert 40 mn à 1 heure.

Servir avec un riz blanc.

LATKÉS DE PATATE DOUCE XXL

Les Latkes sont une sorte de crêpe faite de pommes de terre souvent servi à Hanouka. Un plat traditionnel des juifs d’Europe de l’est. Je vous propose une recette de Latkes revisité faite de patate douce et en grand format.

C’est très facile à faire et excellent. Vous pouvez la servir en apéritif coupé en petits cubes ou avec une salade verte.

INGRÉDIENTS : 

  • 1 Grosse Patate Douce
  • 1 Oignon
  • 3 Oeufs
  • 3 C à S de Farine
  • Coriandre Ciselée
  • Sel – Poivre
  • Huile de Tournesol

 

Râper l’oignon à la grosse râpe et bien l’égoutter dans une passoire. Bien le presser à la main pour retirer l’excédent d’eau puis mettre l’oignon dans un saladier.

Éplucher la patate douce et ne pas la rincer. Râper avec le même gros côté que l’oignon la patate douce et la même dans le saladier avec l’oignon.

   

Saler et poivrer puis y ajouter la farine.

 

Battre les oeufs en omelette puis les incorporer dans le saladier.

 

Ajouter la coriandre puis bien mélanger à la main.

Huiler un moule en y laissant de l’huile dans le fond et en tapissant les bords du moule.

Y déposer le mélange et mettre à four chaud 30 à 40 minutes suivant la coloration désirée.

Avant la dégustation ajouter un filet de citron.

 

 

 

 

ESCALOPES NORMANDES (PARVÉ)

Une recette des plus rapide et qui régalera toute votre famille.

 

INGRÉDIENTS :

  • 4 Escalopes de Poulet ou de Dinde
  • 250 Gr de Crème Parvé
  • Champignons de Paris Frais (ou en boite)
  • 1 C à C Bombée de Fécule de Pomme de Terre
  • Sel – Poivre
  • Herbes de Provence (Facultatif)

 

 

Retirer la peau qui se trouve sur le chapeau des champignons, retirer le pied et les couper grossièrement.

 

Prendre les escalopes, avec un attendrisseur à viande aplatir les escalopes.

 Assaisonner les escalopes, sel, poivre. Vous pouvez ajouter des herbes de Provence.

 

Chauffer une poêle avec très peu d’huile.

 

Une fois la poêle bien chaude y mettre les escalopes et les cuire à peine 3 minutes chaque face.

  

Sortir les escalopes de la poêle.

 

Sans rincer la poêle afin de garder les sucs de la viande y jeter les champignons, les faire revenir 1 minutes et ajouter la crème avec la fécule. Bien remuer pour éviter les grumeaux.

  

Verser la crème sur les escalopes.

 

C’est prêt !

 

Servir avec du riz blanc.

SAUMON GRAVELAX

 

Que faire de mieux que d’avoir un saumon frais fumé par vos soins ? On pense à tort que cela est compliqué mais avec cette recette vous allez épater vos invités.

 

INGREDIENTS :

  • 1 Filet de Saumon Frais
  • Sucre Roux
  • Gros Sel
  • Aneth

  

Pour commencer enlever la peau de votre filet de saumon.

 

Poser le saumon sur une grande feuille de papier sulfurisé. 

 

Parsemer le sucre roux sur toute la surface du filet.

  

Le retourner et parsemer de sucre l’autre face.

 

Faire la même opération avec le gros sel. Appuyer légèrement avec la paume de la main le sel et le sucre sur le filet.

  

Ciseler l’aneth et recouvrir le saumon recto-verso avec. 

 

Replier la feuille de papier sulfurisé et d’un film alimentaire. Il faut surtout que le saumon soit le mieux emballé et le plus hermétique possible, si vous voulez réussir votre fumage. N’hésitez pas à bien serrer votre film alimentaire.

  

Glisser le tout dans un sac plastique bien fermé puis mettre au frigo toute la nuit. Vous pouvez le laisser si vous le souhaitez jusqu’à 24 à 48H.

 

Après une nuit minimum au frigo déballer le saumon au-dessus d’un évier. (Vous allez constater qu’il a déjà perdu beaucoup de gras).

  

Rincer abondamment le filet sous l’eau froide en passant votre main pour y retirer l’excès de sel et sucre.

 

Essorer délicatement le filet puis le sécher avec un long papier absorbant ou un propre.

 

Poser le filet sur un plat puis y parsemer à nouveau de l’aneth.

   

Mettre au frigo jusqu’à la dégustation.

 

Découper votre filet en fines lamelles et disposer dans une assiette.

 

 

FOUGASSE AUX OLIVES

La Fougasse est un pain provençale délicieux. Sa croute est molle et sa mie serrée. On peut le faire nature ou avec d’autres ingrédients aujourd’hui je vous propose de la faire avec des olives. Vous allez voir c est super simple et plus facile que de faire une baguette. 

Comme pour toutes les autres recettes de mon site vous aurez les photos étape par étape pour vous aider. 

 

INGRÉDIENTS : 

  • 500 Gr de Farine
  • ½ C à C de Sel
  • 15 Gr de Levure Sèche
  • 6 Grosses C à S d’Huile d’Olive
  • 180 Gr d’Eau
  • 125 Gr d’Olives Vertes &/ou Noires

 

Facultatif :

  • Sel de Guérande
  • Herbes de Provence

   

Découper des olives dénoyautées en lamelles. Vous pouvez aussi les trouver déjà découpées en lamelles dans le commerce c’est présenté en bocaux).

 

Dans un saladier ou une cuve de robot y mettre la farine.

 

Dans le coin du saladier y mettre le sel et dans un autre coin de préférence à l’opposé du sel y mettre la levure en petits morceaux.

  

Ajouter l’huile d’olive. Pétrir en ajoutant l’eau petit à petit.

     

En fin de pétrissage on doit obtenir une pâte un peu élastique si ce n’est pas le cas il suffit d’ajouter un tout petit peu plus d’eau.

Former une boule et laisser poser dans un saladier recouvert d’un film alimentaire et d’un torchon dans un endroit chaud comme dans un four ou four à micro-onde éteint.

   

La pâte doit doubler voir presque tripler de volume.

 

Après le temps de pause décoller la pâte du saladier ou de la cuve du robot.

 Pétrir votre pâte afin de chasser l’air puis diviser cette pâte en 2 ou 3 pâtons suivant la taille des fougasses désirée.

     

Aplatir les pâtons avec la paume de la main en faisant en sorte que la pâte soit en forme de feuille d’arbre avec une épaisseur d’1 centimètre.

   

Mettre de l’huile d’olive dans le creux de votre main et l’étaler sur la pâte.

  

A l’aide d’un couteau d’office faire des incisions en biais sur votre pâte de l’extérieur à l’intérieur. Écarter légèrement les incisions avec les doigts.

  

Ajouter les olives un peu partout sur la pâte puis y ajouter si vous le souhaitez des herbes de Provence et du sel de Guérande.

   

Mettre votre pâte sur une feuille de papier sulfurisé et sur une plaque de four et couvrir d’un torchon pendant 30 à 45 minutes.

 

Ajouter un filet d’huile d’olive avant d’enfourner. Puis enfourner Th 7 (210°) pendant 15 à 20 minutes.

 

La fougasse se mange autant chaude dès la sortie du four que tiède ou froide.

 

2ème Possibilité

Une fois que la pâte à bien reposée, vous pouvez avant de la dégazer, ajouter les olives afin qu’elles soient dans la pâte et non sur la pâte. Dans ce cas vous n’aurez plus qu’à mettre les herbes de Provence et le sel de Guérande sur la pâte avant d’enfourner.

       

CRÊPES BREIZH (GALETTES SALÉES)

Crêpes salées appelées aussi galettes par les bretons un régal pour les petits comme pour les grands.

 

A la maison pas un mois ne passe sans que mes fils me demande d’en faire.

Aujourd’hui voici ma recette pour obtenir des crêpes excellentes et croustillantes à souhait.

Le secret est de la farine de Sarrazin, une eau très froide et surtout utilisez du gros sel de Guérande ou de la fleur de sel.

Plus bas je vous donne des idées pour garnir vos crêpes avec les photos mais vous pouvez aussi les composer comme bon vous semble.

Avec cette recette vous obtiendrez une bonne dizaine de crêpes.

 

INGRÉDIENTS :

  • 250 Gr de Farine de Sarrazin
  • 2 C à S de Farine de blé
  • 75 Cl d’Eau Froide
  • 10 Gr de Sel de Guérande ou Fleur de Sel
  • 1 Œuf
  • 15 Gr de Margarine ou Beurre Fondu

 

Fleur de Sel

 

 

Dans un saladier disposer la farine de Sarrazin et la farine de blé.

Ajouter le sel de Guérande ou la Fleur de sel et mélanger

Former un puis et y verser d’eau très froide en mélangeant à l’aide d’un fouet jusqu’à obtenir une pâte fluide.

Ajouter l’œuf et le beurre ou la margarine fondu bien mélanger avec le fouet. Si la pâte est trop rajouter de l’eau froide.

Couvrir d’un torchon ou d’un film alimentaire et mettre au frigo 2 heures.

Vous pouvez aussi préparer votre pâte la veille pour le lendemain elle en sera que meilleure.

La préparation des crêpes :

 

1 – Graissez à l’aide d’un sopalin la poêle (Crêpière) sans laisser d’huile liquide dans la poêle elle doit juste être bien graissée.

2 – Déposez une louche de pâte et recouvrir la surface de votre crêpière.

3 – Dès que la crêpe commence à se décoller des bords attendre encore 2 minutes et la retourner.

4 – Garnissez d’emmental râpé, Mozza râpé. Champignons et oignons frits ou nature et un jaune d’œuf.

  

 

5 – Repliez votre crêpe. Il existe plusieurs façons moi je plie mes crêpes façon chausson.

  

Dégustez là bien chaude.

 

Je vous ai donné ci-dessus des idées de garnitures mais vous pouvez aussi les agrémenter suivant vos préférences : saumon, dinde, bolonaise, 3 fromage…

PASTÉIS DE BACALHAU (Beignet de Morue)

 Olá!

Aujourd’hui je vous propose une des spécialité Portugaise que j’ai eu l’occasion de goûter et que j’ai adoré. Un petit clin d’œil à Maria Campos et Victor du Comptoir des Tontons super resto dans le sud qui j’espère valideront :).  

A déguster froid ou chaud, en apéritif si vous les faites en petite taille ou en entrée avec une salade verte ou en plat que je sers avec du riz Basmati arrosé d’un filet de citron. Vous pouvez même les déguster le lendemain.

Les ingrédients ci-dessous est pour une vingtaine de Pastéis.

Il est nécessaire de dessaler la morue mais vous pouvez comme moi trouver au rayon surgelé de la morue dessalée chez Picard par exemple.

 

INGRÉDIENTS :

  • 400 Gr de Morue
  • 400 Gr de Pommes de Terre
  • 3 Œufs
  • 1 Oignon (haché très fin)
  • 1 Bouquet de Persil plat ou Coriandre Ciselé (Coriandre pour ma part plus de goût)
  • 1 Pincée de Sel
  • Poivre

  

La première étape si vous morue n’est pas dessalée est de la tremper dans un récipient d’eau et la laisser reposer toute la nuit en changeant l’eau régulièrement.

Une fois la morue dessalée ou si vous avez comme moi acheté la morue déjà dessalée, faire bouillir dans une marmite une grosse quantité d’eau et y plonger les morceaux de morue et les pommes de terre épluchées ;

    

Lorsque c’est cuit prendre les morceaux de morue enlever la peau et les arêtes (attention il y a de toutes petites).

 

Du bout des doigts séparer les morceaux de morue sans les broyer il faut qu’il reste des morceaux

 

Dans un saladier écraser les pommes de terre en purée.

  

Y ajouter le persil ou coriandre ciselé et l’oignon haché.

  

Battre les 3 œufs et les ajouter au mélange.

  

Incorporer enfin la morue, la pincée de sel et le poivre.

  

Travailler le mélange à la main (moi je mets des gants jetables) jusqu’à obtenir un appareil homogène. Si la pâte est trop liquide rajouter comme moi de la chapelure. Couvrir d’un film et mettre au frigo pendant 30 minutes. (Vous pouvez aussi le préparer le matin et laisser dans le frigo jusqu’à ce que vous les fassiez frire le soir par exemple).

   

Dans une poêle faire chauffer un bon volume d’huile.

A l’aide de 2 cuillères à soupe ou à la main former des quenelles (c’est la forme des vraies Pastéis).

 

Faire frire jusqu’à la coloration désirée moi je les fais bien colorer car j’aime qu’elles soient croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur.

   

Les déposer sur du papier absorbant.

 
Puis dresser.

 

bom apetite!!!