VIANDE

COUSCOUS LEGUMES BOULETTES DE POULET

Le secret d’un bon couscous est un bouillon parfumé et des boulettes moelleuses.

Pour rester dans l’originalité j’ai choisi du poulet pour les boulettes.

Vous verrez dans la liste des ingrédients les légumes que j’ai utilisé mais vous pouvez mettre ce que vous voulez comme légumes.

Les quantités sont suivant le nombre de personnes que vous recevez.

Le couscous boulettes étant long à faire je prépare le bouillon et les la veille au soir et le lendemain matin je fais les boulettes de poulet.

 

Ingrédients (Les légumes et les épices pour le bouillon) :

  • 3 Carottes
  • 2 Courgettes
  • 4 Pommes de Terre
  • 1 Patate douce
  • ½ Oignon coupé en lamelle
  • 3 Piments (rouge et vert)
  • 2 Poireaux
  • 3 Navets
  • 1 Choux vert
  • 1 Tomate mûres
  • Pois chiche en conserve ou bocal
  • 500 Gr de Fèves fraîches
  • 1 Gousse d’Ail
  • 1 boite de Concentré de Tomate (70 gr)
  • 1 C à C de Paprika
  • Safran
  • 1 C à C de Ras El Hanout (mélange épices orientales)
  • 1 C à C de Curcuma

 

Ingrédients pour les boulettes (15 boulettes suivant la taille) :

  • 800 Gr à 1 Kg de Poulet Haché (demander à votre boucher)
  • 1 Verre de Chapelure ou pain rassis
  • 1 Oignon haché et bien égoutté de son eau
  • ½ Botte de Coriandre
  • 20 Feuilles de Menthe Fraîche
  • 1 C à C de Cumin
  • 1 C à C de Rose Moulue
  • 1 Jaune d’œuf
  • Sel/Poivre

 

Pour la panure des Boulettes dans 2 assiettes creuses : 

  • 4 Blancs d’œufs
  • Farine

On commence par découper les légumes. Je les taille de différentes façons pour que ce soit plus agréable en bouche et moins bourratif. (Voir photo)

 

Dans une grande marmite mettre de l’huile, l’oignon coupé en lamelle une fois doré,  la gousse d’ail hachée, faire revenir y ajouter le Concentré de Tomate. 

Ajoutez le paprika, Raz El Hanout et le curcuma puis y mettre les légumes et les faire sauter 5 bonnes minutes en faisant attention que ça ne brûle pas, ne pas cesser de faire revenir avec une cuillère en bois. Râpez la tomate mûre au-dessus de la marmite mettre le safran, remuez et couvrir d’eau à hauteur des légumes. Salez. Pendant la cuisson rajouter de l’eau si le bouillon réduit de trop.  

Laissez cuire votre bouillon est prêt !

 

 

On passe aux boulettes de poulet.

 

Dans un saladier recouvrir d’eau à hauteur la chapelure et laisser bien absorber (ou prendre du pain rassis le mouiller et bien l’essorer avant de s’en servir). Hachez l’oignon et le mettre dans une passoire avec un peu de sel. Avec le poing faire couler le surplus d’eau. Ciselez la menthe et le coriandre.

 

Pendant ce temps dans un autre saladier y mettre le hachis de poulet, la coriandre et la menthe ciselée, y ajouter la chapelure en l’égrainant avant et l’oignon bien essoré puis le cumin, la rose moulue, sel-poivre et le jaune d’œuf. (Si besoin vous pouvez y mettre un deuxième jaune d’œuf). Bien malaxer à la main.

(Pour plus de moelleux et de goût vous pouvez ajouter dans le mélange une tomate bien mûres que vous râperez sans y mettre la peau).

 

Eplucher les pommes de terre et les couper en lamelle d’environ 2 millimètres.

 

Former des boulettes avec le poulet puis vous avez 2 options ou vous mettez une tranche de pommes de terre au-dessus de la boulette ou vous coupez la tranche de pommes de terre en 2 et vous la mettez à l’intérieur de la boulette.

 

Faire chauffer un bain d’huile de tournesol dans une poêle pendant que l’huile chauffe plongez les boulettes dans la farine puis dans le blanc d’œuf. Et les mettre dans la poêle.

 

 

Certaines boulettes avec la PdT à l’intérieur et d’autres à l’extérieur

Tranche de PdT à l’interieur.

 

Les faire bien dorer. Les réserver. Puit les mettre dans la marmite où se trouve les légumes et le bouillon. Faire chauffer surtout avec le couvercle et servir.

Dans la même poêle faire revenir les petits piments et les réserver. Les servir à ceux qui aime le coté pimenté.

 

Préparation de la semoule :

Pour la semoule, on prévoir en général un verre rempli pour 2 personnes.

Faire bouillir 1 volume d’eau pour 1 volume de semoule

On peut assaisonner la semoule avec du Ras el Hanout, cumin …

Versez l’eau sur la semoule et couvrez 10 minutes puis égrainer avec une fourchette

Beteavone

 

Vous pouvez accompagner votre couscous d’Harissa en le mélangeant pendant le service au bouillon.

MAKOUD AU POULET

Aujourd’hui je vous prépare un plat que les Tunisiens adorent le Makoud, sorte d’omelette faite à base de poulet, pommes de terre, œufs. Accompagné de riz ou d’une salade verte.

Vous pouvez choisir suivant l’évènement un moule à brioche, à cake ou ce que vous trouverez joli pour présenter.

Ingrédients :

  • 5 pommes de terre
  • 2 blancs de poulet ou 4 escalopes
  • 2 œufs durs
  • 10 œufs
  • Coriandre
  • Sel/Poivre

 

Eplucher les pommes de terre et les faire cuire dans une casserole d’eau avec 2 œufs et un peu de sel. Quand les pommes de terre seront cuites les égoutter et les écraser en purée (réserver) et coupé en morceaux grossiers les œufs durs. (Réserver).

 

Dans une autre casserole d’eau salée plonger les blancs de poulet. Quand les blancs de poulet sont cuits les effilocher et les mettre sur une assiette. Garder l’équivalent d’un demi verre de l’eau où le poulet à cuit que vous verserez sur le Makoud 5 minutes avant de le sortir du four.

 

Dans un saladier battre les 10 œufs restants ajouter les pommes de terre écrasées en purée dans les œufs bien mélanger au fouet pour défaire les gros morceaux de purée qui se forment.  Ajouter le poulet effiloché bien mélanger rajouter à la fin les œufs durs sel, poivre et du coriandre haché.

 

Prendre un moule, graissez les parois du moule et mettre l’équivalent d’un verre d’huile au fond du moule. Versez le mélange dans le moule et poser ce moule dans un plat à gratin rempli au ¾ d’eau (bain marie). Cela permet au Makoud de rester moelleux et laisser cuire 40 à 45 mn.

 

5 minutes avant de le sortir du four verser le verre de bouillon où a cuit le poulet sur le Makoud.

POULET A L’ANANAS

Un plat simple rapide et délicieux préparé avec des champignons asiatiques appelés Eryngii ce sont des sortes de Cèpes japonais que l’on trouve très facilement dans les épiceries et supermarchés chinois. Ils sont craquants et super gouteux.

Je sers ce plat avec des nouilles de riz façon riz cantonais.

Ingrédients : 

  • 4 escalopes de poulet ou Dinde
  • 1 boite d’ananas.
  • 3 champignons chinois. (Pour ma part j’ai pris les champignons Eryngii)
  • 2 CàS de sauce Teriyaki ou sauce soja sucrée.
  • 1 CàS de fécule de PdT
  • Eau 

     

 

 

Dans une poêle avec  environ ½ verre d’huile faire revenir l’oignon coupé en lamelle, ajouter les champignons coupés en petits morceaux (vous pouvez utiliser des champignons chinois déshydratés)  puis les ananas en cubes.

Ajouter 2 cuillères de sauce Teriyaki (ou soja sucré si vous n’en avez pas).

Faire revenir le tout pendant 5 minutes tout en remuant très régulièrement à feu moyen.

Ajouter le poulet coupé en cube ajouter 1 verre d’eau sel, poivre. et 1 belle cuillère à soupe de fécule de pomme de terre. Laisser mijoter encore 10 mn en remuant et rajouter un peu d’eau si la sauce est trop épaisse.

Pour finir parsemer de coriandre ciselée.

Servir avec des nouilles de riz poêlées ou du riz.

 

YABRAK ET SES BOULES DE LEGUMES

A l’occasion de Pessah les tunisiens cuisinent le Yabrak étant marocaine je me lance pour que mon cher et tendre retrouve les saveurs de son enfance. Alors attention dans la farce chez les Tunisiens ils y mettent du riz pour ma part je n’en ai pas mis sinon je ne pourrais pas les gouter.

Hag Sameah à tous.

Ingrédients :

  • 500 Gr de viande hachée
  • 1 Romaine
  • Coriandre
  • 15 feuilles de menthe environ
  • 2  oignons
  • 1 jaune d’œuf
  • 2 petites boites de concentré de tomate (2×70 Gr)
  • Cumin
  • Paprika
  • Sel  – Poivre

Former avec la viande des boulettes et les déposer sur le pied de la feuille et les replier en rabattant sur les cotés.

 

Dans une marmite mettre un fond d’huile, une fois que l’huile et chaude y mettre 1 oignon finement coupé, sel et y rajouter quand les oignons sont translucides les 2 boites de concentrés de tomate puis ½ litre d’eau.

Laisser cuire 5 petites minutes et y rajouter les Yabraks en mettant le coté fermeture en dessous. Si besoin rajouter de l’eau. En fin de cuisson parsemer de coriandre ciselé pour la touche de couleur.

 

Faire bouillir dans une marmite de l’eau vinaigrée. Lorsque celle-ci est bien chaude éteindre et faire tremper une dizaine de minutes les feuilles de romaine. Prendre des feuilles bien belles sans trous. Puis les réserver dans une passoire.

 

Dans un saladier mettre la viande hachée avec  un oignon préalablement haché y mettre du sel, poivre, cumin et paprika, ciseler de la menthe et la coriandre et les mettre avec la viande ajouter 1 jaune d’œuf et malaxer à la main.

 

Etaler un torchon sur le plan de travail y déposer une à une les feuilles de romaine en les séchant avec le torchon ne pas hésiter à écraser délicatement le bas de la romaine pour la rendre plus tendre afin de rouler plus facilement vos Yabraks.

   

Vous pouvez aussi y rajouter des boules de légumes que j’ai fait avec une cuillère parisienne avec pommes de terre, aubergines et courgettes.  Laisser mijoter à feu doux minimum 1 heure.

 

LE POULET AUX OLIVES

L’incontournable de la cuisine marocaine le poulet aux olives et citrons confits.

Ingrédients :

  • 6 cuisses de Poulet 
  • 3 citrons confits 
  • 1 grosse boites d’olives vertes en rondelles (pour ma part je préfère celle là que les olives entières). 
  • 1 gousse Ail haché 
  • 2 Gros Oignons 
  • 2 sachets de Spigol 
  • 1 CS rase de Curcuma 
  • Sel / Poivre 
  • Sucre


 

 

 

Couper les cuisses de poulet en deux si elles sont trop grosses.

Dans une grande marmite faire revenir les oignons dans de l’huile et de curcuma avec un peu de sucre en poudre faire revenir le poulet. Quand il est bien doré ajouter de l’ail haché le Spigol, sel, poivre. Bien mélanger.

Rincer les olives (car déjà très salées) puis les mettre dans la marmite. Y ajouter le citron confit coupé en petits morceaux couvrir d’eau. A cela j’ajoute du coriandre que j’ai ciselé.

Laisser mijoter jusqu’à avoir une belle sauce bien réduite. Plus cela cuit meilleur ça sera.

Servir avec un bon riz jaune ou des pommes de terre que l’on peut faire cuire avec le poulet. Les tunisiens (mon mari le mangera avec du couscous (Moins glam la déco mais on change pas un mari Tune).

Bon Appétit.

LA DAFINA

Souvenirs des déjeuners du samedi midi avec mes parents et frères et soeur pour déguster la Daf de maman. A mon tour de la faire avec ma « Touch ». Même si elle ne sera jamais comme celle de maman.

A vous de jugez des quantités suivant le nombre de convives.

 

Ingrédients :

  • Macreuse ou Paleron
  • huile de tournesol
  • Harissa
  • 2 petites boites (70 Gr) de concentré de tomate
  • Oignon
  • Blé
  • Sel
  • Piment doux
  • sucre
  • Cumin
  • Oeufs (je compte 2 par personne)
  • Safran (facultatif).

Dans une grande marmite faire revenir dans l’huile des oignons avec 1 grosse cuillère à soupe de sucre, y mettre les morceaux de viande et  bien faire dorer la viande, retirer la viande et mettre dans la marmite le blé et faire éclater le blé dans l’huile. Le blé doit être translucide mais attention de ne pas le faire bruler. (toujours remuer).

Mettre sur le blé du piment doux, le concentré de tomate, 1 bonne cuillère de harissa le sel rajouté les oeufs sans les casser voir photo et recouvrir d’eau, rajouter la viande et couvrir. Laisser cuire à feu vif 15 minutes puis je la baisse à feu doux le plus possible. Vérifier d’avoir toujours du jus pour pas qu’elle accroche.

Moi je la fais le vendredi matin tôt et la laisse cuire toute la journée pour la déguster vendredi soir et samedi midi.